A VOIR ACTUELLEMENT

 Dans ce chapitre vous retrouverez les principales possibilités d’observations du système planétaire, par la position sur une carte céleste où se trouve la planète, vous pourrez ainsi déterminer les heures d’observations à l’aide d’une carte tournante. Pour les autres types d’observations il faut aller dans événements. Ci joint la représentation des  principales planètes du système solaire :

 

MARS

mars avec notre newton 200 / 1000 mm été 2018

Mars se repère facilement par son éclat  rouge ,     ci dessus en une photographie effectuée avec le télescope d’un mètre du pic du midi et avec l’un de nos instruments . Son éloignement  vis à vis de la terre varie  entre 56 et 400 millions de kilomètres  ,ce qui est considérable !  la meilleure période d’observation est lorsque la planète est en opposition ,c’est à dire  à l’opposé du soleil par rapport à la terre (  la mieux éclairé )  ce qui se produit tous les deux ans   . 2019  sera donc une mauvaise année  pour pouvoir observer mars dans de bonnes  conditions, patience  , patience  …. pour 2020   elle brillera dans le ciel à 50 degrés .Vous pouvez néanmoins  la repérer  comme une orange  sur la bordure droite de la constellation  du capricorne  , mais n’espérer pas trop  distinguer les détails du sol ni  la calotte glaciaire …. nostalgie de ceux qui sont venus participer à nos nombreuses soirées .

 SATURNE

saturne avec notre schmidt cassegrain de 305 mm

 

conjonction de saturne derrière la lune

 

La magnifique planète aux anneaux  se trouve actuellement à droite de la constellation du sagittaire , plusieurs mois d’observations  seront possible  autour de la période d’opposition . Le mieux étant juillet , août , septembre 2019  ,  où elle sera visible une grande partie de la nuit  . Le seul bémol  étant la faible élévation dans le ciel  15  degrés  !   donc gêné  par la turbulence  de la pollution  sur le Maine et Loire .   Donc nous vous conseillons de  choisir au mieux  votre site d’observation pour pouvoir pousser  le grossissement  au moins à 100 fois  .Le nombre de satellite visible  dépend de la pureté du ciel  et de la puissance de l’instrument  ( généralement 5  ) , seul titan  le plus gros reste facilement accessible  avec un petit instrument  pour débuter . Ne pas hésiter à prospecter  sur un champ large  autour de la planète , moins évident  que ceux de jupiter .

JUPITER

Cette magnifique planète gazeuse  est bien observable en ce moment dans la constellation du scorpion    ,et gagnera en hauteur au cours de la nuit , elle sera le 10 juin au plus proche de la terre . .Les 4 satellites  visibles sont: io , europe, ganymède , callsto .Déjà un petit instrument révèle les bandes gazeuses sur le globe ,  un instrument de 150mm est un stricte minimum pour visualiser la tache rouge , c’est surtout la qualité du ciel ( absence de turbulences ) qui est nécessaire ,il faut  une très grand stabilité d’images  pour détailler  les phénomènes gazeux , de nombreuses nodosités à sa surface  sont alors visibles , un instrument de  250 mm / 300mm  est souvent nécessaire pour obtenir de bonnes images  sur le Maine et Loire .La tache rouge n’est pas toujours visible , alors à l’opposé sur le globe  ( recherche  dans éphéméride ) . Cette année  , cette planète sera  basse  , donc la résolution  limité  par la turbulence .RÉSERVEZ VOTRE SOIRÉE DU 13 JUILLET , RARE CONJONCTION DE MOINS DE DEUX DEGRÉS AVEC LA LUNE .

Cet été  ne sera donc  pas le top  pour obtenir  une haute résolution des classiques planètes   vues du Maine et Loire .   Nos lunettes APO  seront donc à privilégier  pour de meilleures  observations possibles .

QUELQUES CONSEILS  UTILES

1 : choisir le site le plus pur possible avec le moins de lumière parasite      2 : attendre  que la planète soit au plus haut  dans le ciel                            3 : utiliser si possible  , le meilleur instrument possible  dit   » pour le planétaire  »  type  lunette APO surtout en sortie de ville ou zone polluée . Ne pas oublier aussi  des oculaires  optimisés pour le planétaire  et non un swa  pour le ciel  profond .

4  ne pas hésiter à venir participer à nos séances d’observations  , cours pratiques d’optiques  ou astrophotographies .

premiers essais photographiques avec le newton 355 f 1600 astrographe Astro Natura , même un newton  ouvert peut donner de bonnes images en planétaire si l’optique est bonne .

LA PLANÈTE JUPITER PHOTOGRAPHIÉE AU TÉLESCOPE DE UN MÈTRE AU PIC DU MIDI

 

VÉNUS  / MERCURE 

vénus brillera de mille feux  en début de soirée pendant tout l’été  , c’est la première planète à observer le soir avant son coucher  ,  un bon newton de 250mm d’ouverture est souvent indispensable pour observer les nuages  , nous avons aussi un filtre  violet à disposition  .

URANUS /NEPTUNE/PLUTON 

tempête sur neptune N 320mm

uranus au télescope

 

LA LUNE

Quelques vues sur les cratères de la lune avec les instruments ASTRO NATURA  à venir observer lors de nos soirées d’observations avec les instruments lorsque le ciel est pur .Ces photographies ne pourraient remplacer la finesse et la beauté en réel .Sur notre site sur la première page vous aurez la lunaison et ainsi préparer vos observations .N’oubliez pas d’utiliser un filtre de protection lunaire  pour vos observations  ,  pour tous renseignements  : natureouest@Yahoo.fr     Observation du ciel profond  et galaxies très faibles  lors de la nouvelle lune .

Lune prise avec un petit smartphone avec une simple lunette astro natura de 70mm

AUSSI  NOTRE PAGE  ASTROPHOTOGRAPHIE à cliquer

Ciel profond / planétaire astrophotographie

LUNE